AccueilArs-Art

Divinités et personnages célèbres de la mythologie grecque de ArsinoéArtémis

ARSINOÉ
Ἀρσινόη
1) Origines: Fille de Phégée
Fratrie: Agénor, Pronoos
Époux: Alcméon
Enfant: Clytios
Description: Arsinoé ou Alphésibée reçut pour cadeau de noces la robe et le fameux collier d’Harmonie; mais elle fut répudiée peu de temps après et Alcméon récupéra les cadeaux sous un prétexte fallacieux. Phégée engagea ses fils à venger cet affront et assassiner son ex gendre. Mais Arsinoé désapprouva cet acte et comme elle protestait ses frères l'enfermèrent dans un coffre et la vendirent comme esclave à Agapénor. Arsinoé lança une malédiction sur son père et ses frères. Les deux enfants de Callirrhoé, Acarnan et Amphotéros vengèrent leur père Alcméon en tuant Phégée et ses deux fils.
2) Origines: Fille de Leucippos & Philodicé
Amant: Apollon
Enfant: Eriopis et Esclapios {Pau. II, 26, 6} plus généralement sa mère est Coronis
Description: x
3) Origines: Fille de Minyas
Fratrie: Alcathoé, Clymène, Etéoclymène, Leucippé, Orchomène, Périclymène
Description: Alcathoé, Arsinoé et Leucippé (les Minyades) refusèrent de se rendre à des bacchanales et de suivre le culte de Dionysos. Pour les punir le dieu les frappa de folie : elles démembrèrent Hippase, le jeune fils de Leucippé. Elles furent ensuite transformées en chauves souris ou en fauves. {Met. IV, 1–40; IV, 390–415}
ARTÉMIS
Ἄρτεμις
Olympiens
Origines: Fille de Zeus & de Léto
Époux: déesse vierge
Description: Artémis était la dangereuse déesse de la chasse, des animaux sauvages, des régions inhospitalières et plus tard, de la lune. Elle était responsable de la mort mystérieuse des femmes. Fille de Zeus et de la nymphe Léto, elle est souvent représentée avec son arc et ses flèches, escortée de son frère jumeau Apollon qui l’accompagnait constamment. Héra, furieuse de l’infidélité de Zeus, commanda que leur mère accouche en un lieu « qui ne voit nulle lumière du jour ». Délos, au milieu des Cyclades, était une île qui flottait juste au-dessous de la surface de l’eau. C’est là que Léto donna naissance à Artémis, qui aida immédiatement sa mère à délivrer son frère. C’est ainsi qu’elle fut reconnue pour protéger les femmes en couches. Un jour qu’Artémis se baignait, le chasseur Actéon la vit nue. Honteuse et offensée, elle le transforma en cerf, et il fut mis en pièces par ses propres chiens qui ne l’avaient pas reconnu. Niobé se croyait supérieure parce qu’elle avait sept garçons et sept filles alors que Léto n’avait que ses jumeaux. La réaction d’Apollon fut de tuer les sept garçons avec ses flèches, tandis qu’Artémis tuait les filles de la même manière. Anéantie, Niobé se transforma en pierre qui pleure encore, dit-on, dans les montagnes de la Turquie occidentale.
❖ Bibliographie

Quelques livres en librairie pour approfondir le sujet.

Le grenier de Clio [https://mythologica.fr]